Actualités,  Assurance

Comment se déroule la prise en charge de mon véhicule en cas de panne ?

Défaillance du moteur, perte d’une roue, courroie cassée, voici les problèmes que peuvent rencontrer les propriétaires de véhicules. C’est un fait, un jour ou l’autre, vous serez obligatoirement confronté à une panne sur la route. Pour toutes ces réparations, votre assurance auto peut vous aider et prendre en charge votre véhicule. Découvrez les couvertures de l’assurance auto au tiers, et leurs implication en cas de panne. Dans cet article, nous allons tâcher de vous expliquer les démarches à opérer en cas de panne, du dépannage jusqu’à la réparation de celui-ci.

Contacter votre assureur

C’est la première chose que vous allez devoir faire. Bien sûr, si vous êtes en panne sur la route, mettez-vous en sécurité dans un premier temps, ceci est très important, car rien n’importe plus que votre santé. Cela dit, une fois que vous serez protégé derrière la glissière de sécurité, vous allez pouvoir contacter votre assureur. 

Dans la loi, il est inscrit que vous avez jusqu’à 5 jours ouvrés pour notifier votre panne. Passé ce délai, vous augmentez les chances de refus d’indemnisation de la part de votre assurance.

Pour la contacter, vous pouvez bien sûr, l’appeler directement ou alors passer par votre application smartphone.

Ces premières démarches vont vous permettre, dans un premier temps de faire jouer votre garantie assistance en obtenant, par exemple, les adresses des garages agréés de votre assurance auto ou encore d’obtenir une voiture de prêt pendant la durée des réparations, si cette clause est dans votre contrat d’assurance, bien sûr.

Votre conseiller devra vous tenir au courant de tous vos avantages en cas de panne lorsque vous le contacterez pour lui faire part de l’immobilisation de votre véhicule.

Attention toutefois, si vous ne bénéficiez pas d’une assistance zéro kilomètre et que vous avez subi une panne à moins de 50 kilomètres de chez vous, votre assurance ne pourra pas vous prendre en charge.

Qui paye vos réparations ?

Maintenant que votre véhicule est en lieu sûr, dans un garage agréé, vous allez être en droit de vous poser une question précise : qui va payer les réparations ? Pour répondre à cette question, il va être important de mettre quelques éléments en lumière. Tout d’abord, si vous avez acheté votre véhicule neuf, vous possédez certainement une garantie constructeur qui va prendre en charge complètement les pannes mécaniques. Attention, la panne ne sera prise en charge que si elle provient de ce que l’on appelle un vice caché. En général, cette garantie dure un à deux ans après l’achat du véhicule.

Si celle-ci a expiré et que vous n’avez pas souscrit à une extension de garantie ou une assurance tous risques, vous risquez de payer vos réparations entièrement sans une aide précise de la part de votre assurance ou du constructeur de votre véhicule. Pour éviter cela à tout prix, vous pouvez aussi souscrire à une assurance auto panne mécanique. Dans ce cas précis, l’assurance prendra en charge les réparations. Dans la majorité des cas, cette assurance couvrira votre panne parfaitement et vous n’aurez donc rien à payer. Cela dépend encore des clauses de votre contrat.