Actualités

Tout ce qu’il faut savoir sur le PTZ en 2015

Construire sa maison ou posséder sa propre résidence n’est pas toujours une tâche aussi aisée. En effet, il faut beaucoup plus que quelques centaines d’euros pour concrétiser ce projet qui exige presque toujours de lourdes dépenses. Au milieu des nombreuses options proposées en matière immobilière, le PTZ 2015 n’est pas des moindres. Découvrez donc dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur la question.

Que faut-il savoir concernant le dispositif PTZ ?

Le mécanisme du PTZ est mis en place dans l’optique d’aider tous ceux qui désirent posséder leur toute première résidence principale. Celui-ci leur permet d’obtenir un emprunt sans aucun taux d’intérêt affecté. Cela n’empêche, le système mis en place par le PTZ respecte un ensemble de critères précis et bien définis. En réalité, avant même d’être éligibles, les prochains propriétaires de la résidence doivent absolument respecter certaines normes.  Elles sont essentiellement relatives aux facteurs suivants :

  • Les revenus ;
  • La nature du logement ;
  • La durée du remboursement ;
  • La portion du financement employée par le PTZ 2015.

Un prêt à taux d’intérêt zéro

La version de 2015 proposée par le PTZ reprend celle de 2012 avec de considérables améliorations. En effet, le PTZ 2012 n’était possible à appliquer que pour l’achat d’un logement, qu’il soit neuf ou même assimilé. C’est d’ailleurs à ce niveau que l’avancée du PTZ 2015 est notable. En allant même au-delà de la version précédente, celui-ci prend en compte autant les vieux logements que ceux qui sont totalement neufs. Cependant, il n’intervient pas forcément dans toutes les régions vu qu’il se spécialise seulement au niveau des communes dont la population atteint les 10 000 habitants. Toutefois, de pareilles régions pourraient être exceptionnellement prises en compte au cas où ces communes pourraient atteindre un stade de vacances de résidences allant jusqu’à 8%. Dans les cas précédemment évoqués, vous avez la possibilité de bénéficier d’un emprunt pour une durée bien déterminée sans aucun taux d’intérêt. Dans l’optique de vous permettre de mieux connaître vos droits à un prêt sans taux d’intérêt, le PTZ vous offre la possibilité de faire usage gratuitement de sa calculette de simulation.

Profiter du PTZ 2015

Profiter du PTZ en 2015 pour votre ancien logement nécessite que vous puissiez aussi réaliser des travaux d’une somme réduite de 25% au moins par rapport au tarif total de l’opération.  Il s’agit spécialement de travaux comme :

  • La mise en place de quelques surfaces à habiter ;
  • L’assainissement et l’aménagement de nouveaux espaces habitables ;
  • Les nouvelles installations pour de meilleures performances énergétiques au sein de la maison.

Dans le même temps, il existe aussi certaines limites à absolument respecter. Plusieurs plafonds PTZ sont définis et peuvent aisément varier en fonction de la région dont il est question. C’est ce qu’on appelle généralement le zonage PTZ. Dans la pratique, pour une zone B avec un foyer de cinq personnes, la limite de ressources exigées en 2015 est de 82 800€. D’autre part, pour une zone C de deux personnes le plafond fixé s’élève à un total de 30800€.